Farfalino

Blog personnel de Farfalino, un informaticien photographe, gay, à moitié italien, à moitié français, ... Vous y trouverez mes coups de coeur, mes coups de gueule, mes coups de blues. Vous pourrez regarder mes photos, et certaines de mes nouvelles. Si vo

03 mai 2014

La mauvaise voie

m-der_p2_2005_11_037b

La vie est parsemée de choix qui nous font emprunter parfois des voies dangereuses, complexes, cahotiques, loin de de nos rêves, de nos origines, de notre morale. Alors on se perd de vue. Heureusement, on peut toujours tenter de revenir en arrière pour se retrouver.

Barnabé est un joueur invétéré. Il engloutit le moindre euro dans le poker, et tous les jeux d'argent dans l'espoir de changer de vie. En banqueroute, au chomage, il doit rapidement trouver un travail rémunérateur. Il se lance dans le massage et se fait prendre dans l'engrenage de la prostitution masculine. Un de ses rendez-vous tourne mal. Comment se sortir de ce guêpier ?

La nouvelle en téléchargement ici : La_mauvaise_voie

 

Posté par Farfalino à 11:20 - Mes écrits - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    « les sourcils froncés comme son anus. »
    -->quelle expression fleurie haha !

    « puis, il but le rhum et le madère pour la cuisine »--> Le madère, ça me rappelle mon père qui finissait par la vider lui aussi, vaincu d'avoir tourné en rond pendant des heures sans trouver d'autre bouteille à finir... La première gorgée (sans doute dég') finissait souvent par terre mais prenant son courage à deux mains, il arrivait quand même à la boire.

    « Je ne pensais pas qu’il ne serait pas raisonnable. »--> Petite répétition pas très jolie, j'aurais mis : "Je le pensais raisonnable." ou : "Je ne me l'imaginais pas déraisonnable." Bref un truc pour éviter de faire une répétition de "pas".

    « Ça serait mieux que l’un et l’autre que vous ayez tourné la page, tout de même.»--> peut-être une erreur de relecture ? « Ça serait mieux POUR l’un et l’autre que vous ayez tourné la page, tout de même.» Non ?

    « Il tomba sur le répondeur et, déçu, il lui laissa un message. »--> Une simple petite répétition de "il" qui peut être évitée juste en retirant le 2ème: « Il tomba sur le répondeur et, déçu, lui laissa un message. »

    Désolée, j'ai pris sur moi d'oser corriger deux trois bidules alors que je fais moi-même d'innombrables fautes mais bon ^^" J'espère que ça ne te gênera pas.

    Je suis toujours contente de te lire ^^ Le thème de la prostitution à l'air de te tenir à cœur. Tu racontes très bien comme toujours , tout ce glauque sonne horriblement vrai.

    Posté par domino, 06 mai 2014 à 16:59
  • D'abord je te remercie pour avoir lue ma nouvelle. C'est très gentil.
    Je ferais les quelques corrections. J'ai beau relire quelques dizaines de fois, il y en a toujours qui passe à travers les mailles du filet. Tes remontées me sont utiles.

    Je plains beaucoup les êtres humains qui sont obligés de se prostituer. Il faut avoir le cuir bien tanné et bien dur pour supporter ce métier particulier. Il s'est trouvé que je commençais à réfléchir sur cette nouvelle quand j'ai lu le texte d'Eric. Les deux textes ont donc des similarités.

    Posté par Farfalino, 06 mai 2014 à 20:56
  • De rien je te lis pour le plaisir ^^
    Je relis également mes textes des dizaines de fois et moi aussi il en reste toujours, j'ai la chance d'avoir des lecteurs qui soulèvent les erreurs, les choses pas très compréhensives et les répétitions mais j'hésite toujours à le faire moi-même car parfois ça vexe et comme c'est pas vraiment le but... Le thème de la prostitution est bien particulier mais je trouve que tu t'en sort très bien. j'ai été tenté plusieurs fois d’approcher ce thème moi aussi mais ce n'est pas un milieux que j'ai pu approcher (de près comme de loin), j'aurais peur de n’écrire que des clichés. Je suis plus au fait du viole et de l'agression (dans le style glauque et douloureux) pas plus amusant mais plus présent chez certains de mes proches, du coup je me permets parfois de rédiger dessus car j'ai plus de facilité à ne pas en dire de bêtise.

    Posté par domino, 07 mai 2014 à 21:15
  • Toute remarque constructive et corrective est bonne à prendre.
    Je ne connais personne dans mon entourage qui s'est livré à la prostitution. Je me suis basé sur des témoignages que j'avais regardés à la télé, j'ai traîné dans la section "prostitution" des forums de doctissimo, j'ai aussi contacté quelques "masseurs" un seul a bien voulu me répondre. Comme je ne connais rien au poker, je me suis aussi renseigné auprès d'un ancien collègue, joueur émérite. J'aime bien me documenter un peu pour être vraisemblable. Là, il faudrait que je me renseigne sur les mouvements pacifistes dans les années 50 aux états-unis et sur la NRA !
    J'ai écrit une fois sur le viol ( http://farfalino.canalblog.com/archives/2007/04/30/4788136.html ) et pareil je n'ai pas d'exemple de proches. C'est délicat d'écrire sur des choses qu'on ne connait pas et parfois cela nécessite de rencontrer des gens ou se documenter. C'est aussi l'intérêt de raconter des histoires.

    Posté par Farfalino, 07 mai 2014 à 22:37
  • La documentation est une part immense de l'écriture, c'est clair. Ce que j'ai pu apprendre en écrivant mon roman... Une partie se trouve sur l'ile de la réunion où je n'ai jamais mis les pieds, entre le créole réunionnais, l'ambiance des lieux, la faune, les façons de penser, j'ai même dû chercher les lignes de bus et les différentes stations. Les recherche sur la dépression, sur les différentes sorte de suicide (les hommes ne se suicident pas de la même façon que les femmes en règle général), j'ai étudié certaines maladies, des effets secondaires, le fonctionnement d'un hôpital, celui d'un restaurant. J'écris sur la musique, je me sert bien sûr de ce que j'ai vécu en tant que manager, les studios d'enregistrement, les zicos, les concerts, le solfège, la MAO etc... et je pose évidement des questions à mes proches. J'ai fait partie de différents forums notamment un forum de folles (elles/ils se définissaient ainsi même dans le titre du forum) et un de transsexuel. C'est intéressant, autant presque que d'écrire, mais quand on attaque des choses comme le viole etc... parfois la réalité nous attaque quand même un peu.

    Posté par domino, 08 mai 2014 à 11:35
  • Internet est notre ami puisque nous n'avons pas de documentaliste pour nous aider !
    j'ai corrigé mon texte.
    merci encore.

    Posté par Farfalino, 13 mai 2014 à 23:23

Poster un commentaire